Fiscalité : où, comment, doit-on se déclarer en France en temps que Camgirl / Camboy ?

Un point pas très sexy mais non moins important pour une camgirl ou un camboy : la fiscalité. Se lancer dans cette activité, c’est bien, mais en France on doit déclarer ses revenus. Alors comment faire ?

fiscalité-declarer-ses-revenus-job-camgirl-1

Il faut savoir qu’en France, toute activité doit être déclarée, sinon cela s’appelle du travail au noir. Et comme l’activité de camgirl / camboy est reconnue comme un vrai métier générant des revenus, on est donc tenu de les déclarer. Si vous pouvez choisir la forme d’entreprise que vous voulez, il faut pour autant bien réfléchir aux avantages et inconvénients de chacun avant d’opter pour l’une d’elles. 

 

Quel statut choisir pour me déclarer en France ? 

Il vous faudra donc créer votre entreprise pour être reconnu-e auprès de l’état et payer vos impôts. Pour cela, vous avez le choix entre plusieurs statuts : 

  • l’auto-entreprise, ou micro-entreprise (même chose).
  • l’entreprise individuelle (EURL ou SASU).

Vous voyez, c’est simple. A priori. Le choix se fera surtout sur la partie administrative à gérer et les charges qui pèsent sur la forme d’entreprise choisie. Le choix dépendra également de votre situation familiale ainsi que de votre chiffre d’affaire prévisionnel. Glamour n’est-ce pas… Donc si le mot « fiscalité » vous donne des boutons, pensez à bien étudier chaque forme d’entreprise pour ne pas vous retrouver noyé-e sous la paperasse et n’hésitez pas à vous faire conseiller par un professionnel : un cabinet comptable ou un expert comptable. Et pour commencer, je vous aide à faire un petit point.

 

Le statut de micro-entreprise (anciennement auto-entreprise)

C’est la forme la plus simple qui soit. Et la seule qui ne vous coûtera rien si vous ne gagnez rien. Elle est hyper pratique pour déclarer vos revenus de camgirl / camboy, très simple à créer, allégée en fiscalité, et elle demande peu de gérance. C’est rapide, facile, et c’est le statut que j’ai choisi. 

De plus, il est bon de noté que le statut de micro-entreprise peut être couplé avec celui de salarié, vérifiez quand même les clauses de votre contrat.

Pour devenir auto-entrepreneur aussi, c’est super simple. Pas besoin de se déplacer, vous pouvez créer votre entreprise en 10 minutes en ligne. Si vous préférez le contact, vous pouvez toujours vous rendre dans l’Urssaf la plus proche de chez vous, les personnes sont là pour vous aider et répondre à toutes vos questions. En plus, ils le font avec le sourire. Lors de l’inscription, choisissez le code APE c’est 96.09Z (autres services personnels). Autre point positif, Si au moment de l’inscription, vous êtes demandeurs d’emploi ou au RSA, ou que vous avez entre 18 et 25 ans, vous pouvez bénéficiez de l’ACCRE. C’est une aide qui permet d’avoir des cotisations sociales quasi inexistantes la 1ere année d’activité.

Une forme allégée

Une fois créée, vous aurez quand même des obligations et des droits. Si vous partez avec une fiscalité très légère (-5% d’imposition sur vos revenus la première année, et croissant jusqu’à 22% au bout de 3 ans), vous devez quand même déclarer vos revenus chaque mois en ligne, et tenir vos comptes sur un cahier papier. Vous devrez « également avoir un compte dédié à votre activité seule (avec les banques en ligne, vous pouvez tout faire discrètement de nos jours et avoir certains frais de gestion gratuits). Vous serez aussi soumis à la CFE et peut-être à la TVA si vous dépassez un certain chiffre d’affaires (35200€), et vous avez un plafond pouvant aller jusqu’à 70k par an. 

Autre point positif

Nos revenus de micro-entrepreneur permettent également d’avoir une sécurité sociale, de cotiser à une caisse de retraite et à une caisse de formation professionnelle (c’est automatique). Selon le montant des revenus générés, ça peut aussi permettre de demander un prêt professionnel.

Si vous dépassez le seuil du premier chiffre d’affaires, vous serez alors assujetti-e à la TVA. Et vous pourrez à ce moment là déduire des frais de votre entreprise (mais il faut dépasser les 35 200€ de CA). 

Enfin, une autre chose qui peut avoir son importance. On peut être salarié à temps plein et micro-entrepreneur pour un revenu de complément. Vous trouverez toutes les infos sur le site dédié aux auto-entrepreneurs. Et si vous avez une question, un doute, hésitez pas à leur envoyer un courrier, ou à téléphoner aux impôts, à l’urssaf, au CFE à côté de chez vous. Les gens qui y travaillent sont là pour vous aider et répondre à vos questions. 

fiscalité-declarer-ses-revenus-job-camgirl-2

 

L’entreprise individuelle

Elle peut sembler avoir plus d’avantages que l’AE mais la fiscalité de l’EI est loin d’être simple. Créer une entreprise individuelle, ça permet de déduire tous ses frais professionnels, achat de matériel, frais de représentations, etc  sans forcément être limité-e par un plafond mais il y a tellement de choses à savoir, gérer, penser… personnellement, j’ai pris peur, ne me sentant pas les épaules pour assumer un rôle de comptable. Si vous opter pour une EURL, je vous conseille de vous rapprocher d’un cabinet comptable pour la gestion administrative de votre activité.

L’entreprise individuelle au réel (E.I.), aussi appelée entreprise en nom propre, est la forme la plus ancienne d’entreprise individuelle. La plupart des artisans, des commerçants et des professions libérales qui exercent seuls sont sous ce régime. L’entreprise individuelle présente l’avantage de la simplicité, mais est loin d’être exempte d’inconvénients…

La forme juridique

En entreprise individuelle, l’entreprise et l’entrepreneur sont juridiquement la même personne. L’entreprise porte le même nom que le chef d’entreprise (d’où le terme « entreprise en nom propre »). Par conséquent les patrimoines personnel et professionnel sont confondus, mais il est possible sur option de limiter votre responsabilité : vous créerez alors une EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée). Dans ce dernier cas, on vous demandera d’établir une liste d’affectation du patrimoine de manière à distinguer la partie de vos biens concernée par votre activité professionnelle de la partie non concernée et donc protégée.

En entreprise individuelle, le chiffre d’affaires n’est pas limité (contrairement à la micro-entreprise) et il est possible d’embaucher. Au-delà des seuils de 33 100 € pour les prestations de service et de 82 800 € pour la vente de marchandises, le régime de la TVA s’applique obligatoirement. L’entreprise individuelle est un régime réel d’activité, avec une tenue d’une comptabilité. Le chef d’entreprise est travailleur indépendant non salarié cotisant dans la plupart des cas au RSI.

On retrouve aussi 2 avantages majeurs : 

  • Contrairement à la micro/auto-entreprise, vous disposez en entreprise individuelle d’une vraie comptabilité, d’un bilan et d’un compte de résultats annuels, ce qui vous donnera plus de poids face aux banques et aux fournisseurs. Il vous faudra d’ailleurs choisir un expert-comptable pour établir ces documents. À moins que vous vous sentiez capable de tenir la comptabilité par vous-même. Ce qui est plus risqué notamment en cas de contrôle fiscal.
  • Contrairement aux sociétés, il y a très peu de formalisme juridique en entreprise individuelle. Pas de statuts à rédiger, pas de PV d’assemblée générale ordinaire ou extraordinaire, pas de registre juridique, pas de dépôt des comptes annuels. Votre expert-comptable vous coûtera donc moins cher qu’en EURL, SARL, SASU ou SAS.

Et 3 inconvénients qui ralentissent fortement : 

  • L’inconvénient principal de l’entreprise individuelle est le mode de calcul de charges sociales. Les cotisations sont prélevées sur la base du bénéfice réel de l’année (le « résultat »). Alors qu’en société les cotisations sont prélevées sur la rémunération que le chef d’entreprise décide de se verser. Cela peut tout changer, notamment si le bénéfice de l’année est élevé.
  • Si vous êtes chômeur indemnisé et que vous demandez le maintien des droits (ARE) en parallèle du démarrage de votre entreprise individuelle, Pôle Emploi vous demandera votre résultat net annuel dès que celui-ci sera connu. Il procédera à une éventuelle régularisation de ce qui vous a été versé : cela peut faire mal ! Alors que dans une société soumise à l’IS, vous auriez pu déclarer à Pôle Emploi une rémunération à 0 pour éviter toute régularisation a posteriori.
  • Il est impossible de revendre une entreprise individuelle. Alors qu’il est possible de revendre les parts ou les actions d’une société. Vous ne pourrez vendre que votre fonds de commerce, qui est souvent moins bien valorisé…

fiscalité-declarer-ses-revenus-job-camgirl-3

 

En conclusion

Vous pouvez donc choisir la forme d’entreprise que vous préférez. Mais si vous aimez la simplicité, la forme de micro-entreprise sera définitivement celle qui vous conviendra le mieux. Plus simple, cela nous laisse une belle marge avant d’atteindre les plafonds. Et demandant un minimum de temps de gestion, elle est idéale pour notre activité. 

 

Conseil Bonus

Si vous hésitez encore concernant votre statut et sur les façons de déclarer vos revenus, vous pouvez demander de l’aide à votre plateforme de livecam. Ils vous conseillent généralement volontiers et peuvent vous donner quelques astuces pour ne pas vous tromper dans vos déclarations.

 

Voilà, vous savez tout, vous n’avez plus qu’à trouver des clients, les fidéliser et transformer cette relation en gains.

38 réflexions sur « Fiscalité : où, comment, doit-on se déclarer en France en temps que Camgirl / Camboy ? »

  1. Bonjour, merci pour cet article super intéressant !! Je suis camgirl depuis quelques semaines, et je viens de recevoir mon premier revenu. J’ai l’impression que plus les jours passent, plus je me fais des tokens rapidement. Je me demandais alors, si jamais je dépassais le seuil de 35 200 euros du chiffre d’affaire, comment faut-il faire pour déclarer la TVA ? (sur chaturbate, par exemple)
    Merci d’avance pour votre réponse
    Bonne journée !

    • Bonjour, ravie que l’article puisse vous être utile et félicitations pour votre réussite 🙂 Alors pour déclarer, vous devez vous connecter à votre compte impôts.gouv.fr dans votre espace professionnel (non personnel). Une fois entrée, vous allez avoir un onglet « déclarer » puis « TVA » juste en dessous. Vous n’avez plus qu’à suivre les démarches. Attention, il faut faire la demande le mois où vous dépassez votre seuil, pas avant. Et une fois que vous pourrez faire votre déclaration, il faut payer la TVA avant le 16 du mois. ET ainsi de suite chaque mois. N’hésitez pas à appeler votre centre d’impôts, ils sont très sympa et vous renseignent facilement si vous hésitez sur les cases à remplir.
      Normalement, vous devriez mettre vos revenus dans la case « opérations imposables » (si votre plateforme de paiement est en Europe) dans ventes, prestations de services. Puis n’oubliez pas de reporter le montant dans la partie B « décompte de la TVA à payer » sur la ligne des 20%.
      Si la plateforme que vous utilisez est hors Europe, alors remplissez la case « exportation hors Europe » dans la partie « opérations non imposables) simplement, rien de plus. Tout en bas s’affichera dans tous les cas le montant à payer (ou pas !). Une fois la déclaration validée, n’oubliez pas de la payer, cela ne se fait pas automatiquement.
      J’espère vous avoir aidé 🙂

      • Bonjour, merci pour votre réponse! Cependant, je me demandais si en tant que camgirl qui reçoit des tokens il fallait payer la TVA ?
        Car en lisant plusieurs articles ainsi que des informations sur le site internet des impôts ( https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/11971-PGP.html ) les tokens ne sont pas soumis à la TVA.
        Je me demandais donc si les camgirls payaient tout de même cette taxe ?
        Désolée si la question n’est pas claire, ou si vous y avez déjà répondu auparavant, je m’y perds un peu
        Bonne journée!

        • Bonjour, cela dépend de votre lieu de résidence et de votre plateforme je pense . Après suivant le lien que vous m’avez transmis, il semblerait que si. Peut-être demander à un comptable qui pourra vous renseigner de façon sûre ou sur des groupes de paroles sur l’auto entreprise (il y en a beaucoup et de très actif sur FB). Je ne veux pas vous dire de bêtises sur ce point.

  2. Bonjour.
    Je suis sur le point de creer mon au tu entreprise en suivant vos conseil. Mais je ne trouve pas « autre services personnels » ni de champ on rensigner le code APE

  3. Bonjour,

    Je suis un peu perdu pour les impôts, je suis auto-entrepreneur depuis le 04/07/2020. J’ai reçu un courrier qui m’indique mes obligations fiscales en tant que profession Libérale, je suis modèle porno sur Pornhub, Xvideo et Xhamster… Je gagne de l’argent grâce aux pubs et achat de vidéo qui se font via les plateformes citées et chaque mois les sites me font un virement bancaire. Je dois déclarer la TVA pour le 2e trimestre mais je ne sais pas trop ou mettre ces revenus… de plus je dois payer aussi le BNC et le CFE, pour ce dernier je sais à quoi il correspond mais pour le BNC ça représente 2,2% du chiffre d’affaires à l’année c’est ça ?
    Enfin bref, pouvait me venir en aide .

    Merci d’avance;
    Cordialement.

    • Alors quand vous faites une auto-entreprise, il vous faut au moins un compte dépôt dédié à cette activité (le compte pro n est pas une obligation). Vous déposerez vos revenus sur ce compte et c’est de là que vous déclarerez vos revenus sur http://autoentrepreneur.urssaf.fr (chaque mois ou par trimestre, selon ce que vous avez choisi). Pour la TVA, vous devez la déclarer à part, sur votre compte impôts.gouv professionnel (pas votre perso)(chaque mois, par trimestre ou annuel, selon ce que vous avez choisi, mais je vous conseille par mois). BNC, cela fait parti de votre statut donc ça sera calculé dans vos taxes. Donc ça, pas besoin de gérer. Par contre, pour la CFE, vous allez la déclarer et payer une fois par an seulement (c’est vers octobre-novembre). Elle se déclare et se règle via votre profil pro impôts-gouv là aussi. Par contre, votre taux d’imposition sur vos déclarations URSSAF (non la CFE) doit être assez basse première année et augmenter progressivement sur 3 ans.

  4. Bonjour, j’ai trouvé votre article très intéressant! Il m’a été utile il y a quelques semaines pour créer mon auto entreprise. Cependant, j’ai remarqué que 2 banque en ligne française n’acceptaient les virements bancaires de Chaturbate, ou alors que les banques classiques refusaient souvent d’ouvrir un compte dédié à la profession de camgirl ou en rapport avec la pornographie. Je me demandais alors si vous si vous aviez une banque à me conseiller ?
    Merci pour votre blog très instructif
    Je vous souhaite une bonne journée!

    • Bonjour Julie, ravie que l’article vous ait aidé 🙂 vous pouvez essayer une banque en ligne, comme N26 par exemple. N’hésitez pas non plus à demander de l’aide à votre plateforme, ils proposent parfois divers solutions pour vos gains. Très bonne journée à vous également 🙂

  5. Bonjour, tout d’abord merci pour votre article. J’ai cependant une question. On doit inscrire toutes nos factures dans un registre des recettes. Cependant à priori d’après ce que j’ai lu sur les sites pour les auto entrepreneurs il semblerait qu’il soit obligatoire pour la cam girl d’éditer une facture. Pourriez-vous m’indiquer si c ‘est la cam girl qui édite la facture ou le site lui même qui édite les factures. On n’en parle pas vraiment sur les sites.

    • Bonjour, normalement comme c’est votre entreprise, c’est à vous d’éditer une facture. Cependant, dans ce cas particulier, je pense que vous devez tenir un livre de compte (obligatoire) avec vos rentrées principalement. Après, éditer une facture n’est pas une obligation. Vous pouvez toujours en faire une pour votre partie comptable pour être « en règle », que vous l’envoyez ou pas. Ce qui est surtout important, ce sera de déclarer vos revenus via le site http://www.autoentrepreneur.urssaf.fr et via vos impôts professionnels si vous dépassez le seuil de 33 200€ pour la TVA. Et d’en garder la trace à chaque fois 🙂

  6. Bonjour mon compagnon packs et moi voulais se déclaré en temps que hotesse cam et part la suite faire ded video porno sur d’autres site, comment se déclaré enssemble ? Puisque nous faisont ça a deux toujours a deux.
    Avons nous toujours le droit a l’apel a partir de quels plafond ?
    Merci beaucoup
    Cordialement

    • Bonjour, je pense qu’à ce moment là, il faut monter une entreprise sous une autre forme. Mais il y aura plus de charges. Il est toutefois possible d’avoir une ME et un employé via cette ME mais à voir comment cela fonctionne, je n’ai jamais été dans ce cas de figure. L’Urssaf renseigne facilement sur ce sujet ou il y a également des groupes FB sur l’auto entreprise qui aident beaucoup. Ne précisez juste pas que vous faites du caming pour votre tranquillité 😉

  7. Bonjour 🙂
    Merci pour cet article !
    Question un peu spéciale…
    J’ai déjà une auto entreprise (de services), en rapport avec des pratiques thérapeutiques (non-sexuelles). Du coup je me demandais est ce que je peux déclarer mes revenus cam girl au travers de cet micro entreprise de services que j’ai déjà ?
    N’est ce pas « bizarre/ illégal » si j’ai des revenus qui viennent de plusieurs plate-forme différente ? (Du coup, site de camgirl admettons, et sites comme PayPal ou stripe depuis lesquels mes clients de thérapies me paient)
    En vérité mon activité camgirl viendrait décrédibiliser mon autre activité (malheureusement c’est comme ça l’opinion publique actuel :/). Donc en faite j’essaie de voir si je peux déclarer tout ça de manière hyper discrète !

    Merci d’avance pour votre précieuse aide !

    • Bonjour, j’avoue ne pas avoir de réponse « sûre » à vous donner dans ce cas. On pourrait classer le caming dans le « service » ^^ mais je ne peux pas vous dire vraiment. Après, lorsque vous faites vos déclarations, vous donnez votre chiffre d’affaire du mois et vous n’entrez pas plus dans le détails. Sauf si vous payez la TVA et que vous devez préciser de quels pays viennent vos revenus (France, Europe, Hors Europe), l’assujettissement à la TVA et son paiement changeants à partir de là. Mais pour votre première déclaration AE, à vous de voir je dirais… Navrée de pouvoir être plus précise, mais là je pense qu’il s’agit vraiment d’une question de choix 🙂

  8. Bonjour
    Voilà je fais camgirl depuis 20ans ,je vis en France depuis 11ans bientôt j ai repris la cam depuis 2015 mais j ai un statut de salariée à temps plein faisant de la cam dans mon temps libre . J ai jamais déclarée encore mais cette année je souhaite le faire pour 2020.j ai fais 15000 à l année et en etant donné que je suis pas micro entrepreneur je peux toujours le déclarer au niveau des impots au revenues non professionnels non commerciaux en micro BNC avec l abattement de 34%.je suppose que pour 2020 je peux pas faire autrement en attendant de creer le statut de micro entrepreneur.
    Je voudrais aussi savoir si le fait de se déclarer en tant que auto entrepreneur ne permettra pas une visibilité en ligne sur le nom prenom type d activité et que celà restera confidentiel ?
    Merci

    • Bonjour, normalement, votre vrai nom n’apparait pas dans votre activité. Vous serez obligée effectivement de créer votre ME sous votre vrai nom et cela pourrait apparaitre sur des registres commerciaux. Cependant, le titre de votre activité reconnue ne sera pas définie précisément (ex : service à la personne, consulting, etc etc). Donc à moins de vous connaitre personnellement, le lien a peu de risques d’être fait.

  9. Bonjour, je viens de commencer à faire des cams je voudrais savoir à partir de combien de revenus fais sur les sites on doit les déclarer ?
    Merci d’avance

    • Bonjour Lina, normalement vous devez déclarer chaque euro gagné. Vos charges seront ensuite automatiquement calculées en fonction du montant déclaré.

  10. Bonjour je souhaite me lancée. Ma question est la suivante comment faire pour que mon statue ne s’affiche pas sur Google ? . Je sais que lorsque ont créé notre entreprise ça s’affiche.. merci d’avance.

  11. Et encore une question. Après avoir était inscrite sur un site et commencer à avoir de l’argent cette argent on peut le viré directement sur compte bancaire ou il faut une plate-forme ? Si oui laquelle ? Merci 🙂

    • Bonjour, lorsque vous créez votre entreprise, vous mettez votre vrai nom, vrai nom qui ne doit pas apparaitre sur vos plateformes (attention donc à bien choisir votre pseudo, ne laissez aucune info perso et choisissez bien votre plateforme en vous assurant de la sécurité de vos données personnelles). Pour les virements sur compte, j’imagine que cela dépend des plateformes mais sur la plupart, vous pouvez faire virer directement sur votre compte. Cependant, si vous avez crée une AE (ou ME), vous devez avoir un compte spécifique (un compte dépôt simple suffit, pas besoin d’un professionnel qui vous coûterait plus cher. Mais il doit être différent de votre compte personnel). Sinon, vous pouvez aussi demander de l’aide ou des informations à vos plateformes qui devraient pouvoir vous renseigner sur les meilleurs moyens à définir 🙂

      • Super merci
        Et pour ce qui s’affichera sur le net liée à mon entreprise . Il en sera quoi? Merci vous êtes au top 🙂

  12. Bonjour je commence camgirl bientôt. Je vais ouvrir un compte boursorama pour pouvoir récupérer l’argent. (Chaturbate)
    Il faut que j’ouvre un compte pro obligatoirement ou un compte normal ? Merci .

    • Bonjour, vous pouvez ouvrir un compte normal qui vous occasionnera moins de frais qu’un compte pro. Tant qu’il est séparé de votre compte personnel, vous avez le droit. N’oubliez pas cependant le cahier de compte papier à côté aussi, qui est lui aussi obligatoire. Quelque chose de simple est là aussi tout à fait possible. Vous en trouvez pour 2-3 euros en vente ou vous pouvez le faire sur un cahier simple également. Et cachez le bien 😉

  13. Bonjour je voulais savoir sur chaturbate c’est des dollars. Comment on fait pour que ce soit en euros ce qui arrive sur notre compte . Merci à vous

    • Bonjour, normalement les banques font la conversion automatiquement, surtout si c’est un virement. Mais n’hésitez pas à demander à votre service support, ils sauront vous renseigner précisément 🙂

  14. Bonjour, j’ai une question je suis encore étudiante et vis chez ma maman, je voudrais faire camgirl pour pouvoir arrondir mes fins de mois de 200 300 euros vas ton me retirer le chômage d’étudiante si je me déclare sous le statut d »auto entrepreneur ? Je vis en Belgique merci pour votre réponse.

  15. Bonjour, du coup ce code naf est relié à une activité BNC ou BIC ?
    Car quand on regarde sur internet, les activités de webcaming / dominatrice téléphone et webcam et créatrices de vidéos porno sont regroupées soit en BIC soit en BNC … on ne sait plus a qui se fier y compris aux comptables… même eux donnent des réponses différentes.
    Qu’en pensez vous ?

    • Bonjour, il est vrai qu’on peut se perdre un peu. Personnellement, j’opterais pour le BNC (non commercial) car vous vendez un service et non un produit. À ce moment là, les cotisations atteindront au max au bout de 3 ans 22,22%, la création d’entreprise est gratuite, vous référez à l’urssaf et sur le site https://www.autoentrepreneur.urssaf.fr. Vous avez un plafond de 33200€ et si vous dépassez, c’est 70K et vous êtes assujettie à la TVA (soit 20% en plus à calculer en plus ou à inclure dans votre prix, à vous de voir). Mais personnellement, je trouve le BNC plus proche de notre réelle activité. Après ce sont des choix et comme il n’y a pas de statut propre à notre activité, cela dépendra du nom de cette dernière déclarée.

  16. Bonjour je viens de me renseigner au sujet de mon activité principale y a une erreur dans la dénomination de mon activité l’urssaf me met commercante, mais pour moi je suis animatrice webcam en ligne via une ou plusieurs plateformes sur internet dans le milieu du divertissement adulte c’est plus : NAF dans la catégorie autres services personnels/hôtesses je ne sais pas si il est possible de changer la dénomination?
    suis je vraiment obliger d avoir un rcs? Si vous avez une aide ou idée ce serais top..

    • Bonjour, oui vous vous rertouverez dans une catégorie qui ne sera pas la démonination de votre activité précisément. Après, cela ne serait-ce pas plutôt de la prestation de service que du commerce ? Comme vous ne vendez aucun « bien » ni « objet »… Il faut être sûre car les taux d’imposition ne sont pas les mêmes. Vous pouvez peut-être contacter votre urssaf pour cela, ils sont assez bons pour renseigner généralement. Si vous n’êtes pas en commerce du coup, pas besoin de RCS mais il est quand même légalement obligatoire d’avoir un livre de compte papier en plus de vos déclarations en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.